• Test d'effort

    Passage obligé chaque année pour obtenir sa licence FFC, le test d'effort permet aussi de voir la progression d'année en année.
    Il permet aussi de donner une base de travail, notamment grâce à la valeur de la PMA (puissance max aérobie) et au VO2max calculé lors de ce test en laboratoire.
     
    Depuis 7 ans, je vais au CHU de St Etienne passer mon test, l'équipe médicale est très sympathique.
    Me concernant, vu mon année à 13000 km et à peine 15  jours de course, et surtout après 3 mois d'arrêt sans vélo, je n'attendais pas des résultats extraordinaires, mais j'ai été assez surpris...
    Par la même occasion, la vue et l'ouie sont vérifiées, ainsi que les données morphologiques (poids, taille, souplesse, taux de masse grasse, etc.)
     
    Le test proprement dit est réalisé sur un cyclo-ergomètre, je suis branché d'un peu partout avec des électrodes à des ordinateurs , un masque sur la figure pour enregistrer le volume d'air inspiré et expiré.
    Le test débute par un échauffement de 6' à 120 Watts, puis toutes les minutes la puissance augmente de 40 W, jusqu'à ce que le bonhomme explose...
    La tension est prise régulièrement et à la fin du test (+3'), quand je n'en pleux plus, on mesure le taux de lactates présents dans la sang.
     
    J'en ressort avec une palette de chiffres, de données, qu'il faudra exploiter pour axer ma préparation hivernale...

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :