• Après un petit temps de récupération physique et mental, je reviens sur l’aventure qui nous a entraîné et réussi au Mexique et plus particulièrement à Aguascalientes. Je vais aussi profiter de ce billet pour tourner avec vous une page de mon histoire avec le cyclisme...

    ***

    RECORD...

    Après mon record de Roubaix, je manquais d’adrénaline et surtout j’avais l’impression que je n’étais pas allé au bout. Au bout de moi-même et au bout de l’aventure.  C’est pourquoi, mon staff et moi avons décidé de prolonger le plaisir et de tenter la mythique barre des 50km/h…

    Après plusieurs mois de réflexions, d’entraînement et de progression, nous sommes arrivés à atteindre mon rêve. Etablir un nouveau record de France à 50,844km et avoir l’impression d’avoir flirté avec mes limites, même si en réalité on ne les connaît jamais…

    AGUASCALIENTES

    Rouler à 11000km de chez soi, sur la plus belle piste du monde, c’est un rêve qui est devenu réalité. Grâce à une grosse logistique car partir à l'étranger n'est pas chose aisée. Nous avons pu compter sur des Mexicains très accueillants. 

    Sur place, je me suis entraîné tous les jours sur la piste d’Aguascalientes (sauf 1 jour pour récupérer complètement). Cette piste est magique. Son dessin la rend très rapide en plus de l’altitude (1900m). Justement, pour l’avoir vécu, l’altitude est un avantage par rapport à la résistance à l’air inférieure, mais ce n’est pas automatique. Non seulement il faut être parfaitement acclimaté, mais en plus sur un effort en aérobie d’1h, cela peut devenir un inconvénient. On manque de toute façon d’oxygène. Méfiance donc…

    La 1ère tentative s’est déroulée comme prévu sauf qu’il faisait très chaud (31°) et que j’en ai vraiment souffert sur la fin. La 2ème tentative a été plus douloureuse. Pourtant j’avais très bien récupéré et il faisait moins chaud. Mais quelques petites soucis physiques sont venus me contrarier : je n’ai pas pu tenir la meilleure position en terme d’aérodynamisme. Je retiens que le Record de l’Heure est un effort très dur, peut-être le plus dur.

    Je retiens aussi que sur cette année, j’ai énormément appris, peut-être plus qu’en 10 ans de carrière...

    Je garde un souvenir mémorable du Mexique. Un pays de contrastes (même si je n’ai pas tout vu), des gens chaleureux qui sont devenus des amis. Il règne une ambiance particulière, loin de ressembler à nos habitudes européennes. J’y retournerai sûrement…

    J'ai eu l'honneur d'être reçu à l'Ambassade de France au Mexique. Un moment unique que j'ai pu partager avec mes parents, ma compagne et tout mon staff.

    REPLAY !

    Vous pouvez visionner à nouveau les directs du Record de France ici 

    MES PARTENAIRES

    Grâce à mes partenaires, dont les plus importants sont les sociétés MALERBA, VELO2MAX, EUROPEENNE DE LOCATION, CUISINES SCHMIDT Andrézieux-Bouthéon et VELOPUISSANCE, nous avons pu préparer sérieusement mes objectifs.

    Le vélo est un sport qui véhicule une belle image pour une entreprise. Nous avons des valeurs communes : passion, rigueur, performance et travail d’équipe.

    J’ai collaboré avec la société YVES PERRET MEDIAS pour tout ce qui concernait les relations presse et communication. 

    La cagnotte reste ouverte encore 8 jours. Elle n'est pas complète, alors je compte sur vous (sinon je vais perdre tout l'argent collecté jusqu'ici) : https://fr.sponsorise.me/fr/projet-record-de-france-de-l-heure-plus-vite

    MON CYCLISME et MES PERSPECTIVES

    Le cyclisme m’a appris la vie, la rigueur, l'humilité, la discipline. Il y a eu des saisons où c’était presque "facile", d’autres où il a fallu s’accrocher. Au final, je ne retiens que le meilleur. Je n’aurais jamais connu le statut de coureur professionnel ; je pense que je n’étais pas fait pour. En amateur, j’ai gagné ma vie, j’ai gagné des courses et j’ai eu ma liberté.

    Des regrets ? Non. Juste une déception peut-être, celle d’être passé tout près d’un titre de Champion d’Europe d’Omnium en 2009. A cause d’une grosse chute provoquée volontairement par un coureur (D. DeFauw) sur l’élimination, je perds toute chance de podium alors que j’avais fini toutes les épreuves dans les 3 premiers. Je termine 4ème

    J’ai rencontré des gens. Des gens bien et des gens moins intéressants, comme partout. Le monde du cyclisme est particulier et moi aussi. Je n’ai pas toujours été en phase avec ses traditions, son empirisme. Mais je suis fier d’avoir gardé mes principes.

    J’ai croisé le chemin de personnes de qualité et ouverts d’esprit, qui font du bien au vélo. Je pense notamment à Quentin Leplat, mon coach VELO2MAX… et d’autres qui sont devenus des amis, des proches.

    Je quitte donc le cyclisme de haut-niveau car depuis l’an passé j’ai ressenti des signes de lassitudes. Lassé des longs déplacements, des hébergements collectifs, des risques en course, du mauvais temps…

    Je me tourne vers un autre vélo, un vélo « santé », avec moins de contraintes. Néanmoins, fidèle à moi-même, ce que je ferai sera fait avec rigueur et sérieux. Je me fixerai de nouveaux objectifs car j’aime le vélo et j’aime les défis.

    Je pense que je ferai quelques courses par ci par là et des cyclosportives. Ce dont je suis presque sûr, c’est que je ne roulerai plus quand il tombera des sauts d’eau ou quand il fera trop froid !!

    Je vais découvrir de nouveaux sports que je ne pratiquais pas jusqu’à maintenant, de peur de me blesser. Je profiterai de mes week-end autrement, autour d’une bonne table ou à faire la sieste après une sortie vélo matinale.

    Cette année a été particulièrement consacrée à la piste, j'ai peu couru sur la route mais j'ai gagné 1 CLM individuel Elite et plusieurs CLM/équipe. Je termine 187ème du classement FFC route. Mon club TEAM VULCO - VC VAULX en VELIN m'a accordé sa confiance et m'a laissé me préparer pour mes objectifs.

    J'ai terminé ma saison sur une victoire au CLM du Tour du Lac de Paladru. Tiens, en passant...j'ai battu mon record de puissance sur un intervalle de 18'...

     ENTRAÎNEUR

    Mon prochain métier n°1 sera le coaching. J’ai été pendant 4 années entraîneur au Pôle Espoir de St Etienne avant de donner naissance à ma société de vente de matériel de vélo et de coaching www.velopuissance.com. J’aime être proche des compétiteurs. Mon staff a travaillé pour optimiser en moi chaque composantes de la performance, parce qu’au final, chaque détail compte. Sur ce modèle, j’ai envie que d’autres athlètes connaissent le même plaisir que j’ai pu ressentir.

    J’ai aussi prévu d’encadrer des stages d’entraînement avec Velo2max et Agadir Bike Evasion (sous le soleil marocain en tout début d’année).

     

    REMERCIEMENTS

    -à ma famille qui m’a toujours soutenu depuis mes débuts

    -au Team Vulco-VC Vaulx-en-Velin et notamment Jean Delphis (et sa famille), Régis Auclair, Pierre Bourlot et les bénévoles du club qui ont fait beaucoup pour nous.

    -à mes partenaires sans qui je n’aurais pas pu réaliser mes rêves

    -à mon staff qui m'a soutenu durant plus d'un an

    -à tous les gens qui m’ont soutenu, j’ai été très sensible à vos encouragements et messages de félicitations par mails, SMS, etc.

          ***

    Je profite des sollicitations médiatiques qui s'offrent à moi. J'ai eu la bonne surprise d'être contacté par EUROSPORT pour commenter en direct les Championnats d'Europe sur piste du 14 au 18 octobre, qui se tiendront à Grenchen (Suisse). Je savoure...

    Ce blog existera toujours. Parce que tout ne s’arrête pas là. Je suis aussi sur les réseaux sociaux TWITTER et INSTAGRAM. C’est juste une autre vie qui débute. A très bientôt…

     


    2 commentaires
  • Ces derniers jours, je suis allé habiter dans les montagnes du Pilat, histoire de retrouver un peu d'altitude avant de partir au Mexique. J'essaye également de me décaler pour pouvoir dors et déjà "absorber" 2 ou 3h de décalage horaire. Il est 7h de moins au Mexique !

    C'est une période assez calme que je n'aime pas spécialement, car l'impatience mêlée à la manque d'action sont difficiles à gérer. Le CLM de Maringues (63) que je devais effectuer samedi dernier a été annulé alors que j'étais déjà sur la route en voiture. Tant pis, j'ai retrouvé mon staff sur place et j'ai fait une séance de home trainer d'1h20 avec des séquences d'intensité. Puis je suis passé entre les mains du soigneur.

    Derniers jours avant décollage

    Au niveau matériel, tout est prêt, les boyaux Dugast latex sont flambants neuf. En plus de nos valises personnelles, nous sommes relativement chargés, 2 valises à vélo, 1 grand carton à vélo et 1 cantine en métal. Nous prenons l'avion mercredi soir à Paris et arriverons à Aguascalientes jeudi matin tôt. 

    Mon compte twitter @LamiraudF prendra le relais de mon blog, vous y trouverez donc mes actualités jours après jours et même le direct les jours J. Le départ de mes 2 tentatives est prévu à 11h locales, soit 18h ici en France.

    Sur les réseaux sociaux, vous pouvez réagir avec le hastag #ChallengeHeure.

    A bientôt !


    votre commentaire
  • Cay est, j'ai passé la plus gros de ma préparation. Nous sommes à J-13 de ma 1ère tentative au Mexique.

    Sur le vélodrome de Hyères, j'ai pu finaliser le travail avec des efforts plus longs qui font suite à plusieurs jours de PMA sur la route.

    Dernier stage sur piste à Hyères

    Sur la piste, on travaille beaucoup en fractionné. C'est rare qu'on enchaîne 45' non-stop. Un peu sur le modèle de l'athlétisme, on découpe l'effort d'1h en plusieurs fractions de 15', 20' ou 30' sur des allures cibles (intensité record) ou même un peu plus vite. Entre les efforts, on descend de piste pour s'hydrater, s'étirer et récupérer. On varie aussi les braquets entre l'échauffement, les portions d'effort et le retour au calme. D'ailleurs, les pistards ne communique pas sur leurs dentures. C'est secret...

    Le capteur de puissance permet de travailler très précisément. Je garde un oeil dessus tout au long de mes séquences d'entraînement. Le soir, Quentin Leplat (VELO2MAX) analyse les fichiers et me fait un débriefing.

    J'ai la chance d'avoir pu choisir les personnes de mon staff, du manager au mécano, en passant par le chargé de communication. C'est l'avantage d'être un coureur amateur. Chez les pros, j'imagine qu'on t'impose plus ou moins la présence de telle ou telle personne. Avec la complicité de mon équipe le Team Vulco, j'ai carte blanche. Je travaille en totale confiance.

    Le dernier jour du stage, j'ai fait un effort très long pour m'habituer musculairement. C'est au bout de 40' que les muscles se tétanisent et qu'il faut être fort mentalement.

     Visionnez la petite vidéo sur mon stage à Hyères : ICI

    Ce soir 18h30, je vous invite à venir à la réception organisée par la Mairie de VAULX-EN-VELIN. L'occasion de vous rencontrer et de discuter !

    J'en profite pour féliciter les coureurs de l'équipe pour le maintien (in extremis) en DN1, suite à la dernière manche qui s'est couru hier en Champagne-Ardennes. OUF !


    votre commentaire
  • Les 8 jours de stage à Super Besse se terminent aujourd'hui, sous la pluie alors que les autres jours nous avons eu un temps très agréable. Les routes ici sont parfaites pour s'entraîner et les couleurs autour du Puy de Sancy sont sublimes pour les yeux. Entouré de mon staff rapproché (manager, entraîneur, mécano et soigneur), j'ai fait un travail de qualité dans une ambiance que j'aime, décontractée mais rigoureuse.

    Stage Super Besse

    A raison de 2 séances quotidiennes, nous avons bien travaillé. Les matins, nous sommes montés à l'aide du téléphérique à 1800m pour simuler des efforts haut perchés... Impression d'être sur le toit du monde... Les après-midis étaient consacrés à une sortie sur la route avec des efforts plus longs, voire des tests physiques. Vendredi, nous avons fait un passage à la piste du CREPS de Bourges pour une séance assez dure. L'occasion aussi de terminer les réglages au niveau de la position sur mon vélo. Voir la VIDEO.

    Au niveau diététique, on me demande souvent ma stratégie. Je mange normalement, de tout, avec plaisir, mais je mets l'accent sur les aliments qui favorisent une bonne récupération. J'ai la chance de pouvoir compter sur un partenaire diététique de choix, ERIC FAVRE Sport Nutrition Expert. L'entraînement en altitude a tendance à accentuer la déshydratation, il faut y veiller. Je consomme de la boisson énergétique à chaque sortie. L'eau pure ou le sirop ne suffisent pas pour se ré-hydrater. J'ai complémenté mon alimentation avec des capsules d'Oméga 3/6. Mon produit fétiche, c'est l'IRON O2 ORIGIN d'Eric Favre. Terminé 1 mois avant l'objectif, il permet d'augmenter les capacités physiques. Le produit est très complet en acides aminés et contient aussi du fer. J'en parle en détail sur le blog TROQUET DU CYCLISTE.

    A l'arrivée de ma sortie sur route, j'ai pris systématiquement 1 sachet de MYOPROGEN, riche en BCAA, minéraux, vitamines et plantes anti-oxydantes et anti-inflammatoires. C'est un complément très qualitatif que j'apprécie.

    Mon coach m'a programmé 2 jours de repos suite à ce stage avant d'attaquer 10 jours très intensifs (PMA). Sur des sorties courtes 80km maximum, je vais devoir me faire mal pour augmenter mes valeurs physiologiques. Initialement prévu aux 4 jours de As avec le Team Vulco, je ne serais finalement pas au départ. On a jugé qu'il était préférable que je sois à la maison pour m'entraîner en qualité et éviter tout risque de chute en course. Je participerai donc à 2 CLM dans la région auvergnate dans les 20 prochains jours.

    Retrouvez les différentes photos sur ma page Facebook consacrée au Record de France de l'Heure. 

    Merci à tous pour vos messages de soutien et d'encouragements ! @ bientôt !


    votre commentaire
  • Me voici dans une phase de préparation de plus en plus spécifique pour mes 2 prochaines tentatives de Record de France de l'Heure...Mais où cela va avoir lieu ? Vous avez certainement vu circuler l'info, nous irons au Mexique, à AGUASCALIENTES. La piste est perchée à 1885m d'altitude et est très rapide. C'est une belle aventure qui se profile...

    Lien vers l'article de DIRECT-VELO.

    Lien vers l'article de CYCLISM'ACTU

    Préparation pour le Record de France de l'Heure

    J'ai fait quelques jours en altitude à Tignes 2100m. J'ai été rouler sur la route (Col de l'Iseran) mais la météo n'était pas très bonne. Je suis actuellement avec mon staff à Super Besse pour m'acclimater progressivement à l'altitude. Toute la semaine je ferais du bi-quotidien avec des intensités.

    Je vis de nouvelles expériences. Partagez les avec moi en me donnant un coup de pouce en participant à l'aventure : http://fr.sponsorise.me/fr/projet-record-de-france-de-l-heure-plus-vite Chaque donateur reçoit une contrepartie. 

    Retrouvez chaque jour un article sur ma préparation sur le site de mon coach Quentin Leplat sur www.velo2max.com

    A très bientôt !


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique